296 – Publications Yves Michel

Le peuple Grec a choisi de reprendre sa souveraineté: bravo à lui pour ce geste qui devrait inspirer tous les autres ! La tâche du nouveau gouvernement ne sera certes pas facile, mais saluons ce juste retour des choses pour ce peuple qui a été privé de référendum en 2008 par les menées de Sarkozy et Merkel, entre autres !

Donc la dette publique de la Grèce est renégociée actuellement; il importe de comprendre quelques notions de base très simples que nos gouvernants tentent par tous les moyens de cacher pour maintenir les privilèges exorbitants de l’oligarchie en place: nos auteurs vous les expliquent, eux qui n’ont pas attendu aujourd’hui pour écrire leurs livres !

Ces mensonges ne sont plus possibles à laisser perdurer !

Il y a la 3e édition de LA DETTE PUBLIQUE, après plus de 10 000 ventes, l’e-book: La Dette Publique: état des Lieux, et plusieurs autres. Merci de les faire connaître, par exemple en faisant circuler cette lettre d’infos !

 

Dette publique, une affaire rentable (La) : 3e édition

 

 

 

 

 

André-Jacques Holbecq

et Philippe Derudder

À qui profite le système?

>> 3e édition actualisée et augmentée 2015

Préface d’Étienne Chouard

« Il faut réduire la dette ! ». On crie à la faillite ! Tel un père qui demande instamment à ses enfants d’aller ranger leur chambre, notre gouvernement nous dit : « Assez de cette gabegie ! Il est temps de devenir sérieux, remettez vos prétentions sociales au tiroir, l’heure est au travail et aux économies ».

Lire la suite.

3e édition de LA DETTE PUBLIQUE: UNE AFFAIRE RENTABLE

Dette publique : état des lieux (La) : E-BOOK

LA VERSION NUMÉRIQUE DU LIVRE

André-Jacques Holbecq

et Philippe Derudder

Mieux la comprendre et comment en sortir !

La version officielle ne cesse d’affirmer que le pays vit au dessus de ses moyens, qu’il est quasiment en faillite. Est-ce vrai ou est-ce pour nous forcer à accepter les coupes sombres dans les prestations sociales et services publics ? Peut-on rembourser la dette ? Mais avant toute chose, est-elle légitime, d’où vient-elle ? Car après tout, comment un pays comme la France, ruiné au sortir de la Seconde guerre mondiale, a-t-il pu financer sans endettement jusqu’au début des années 1970 sa reconstruction, mener une politique sociale généreuse (retraite sans que jamais personne ait cotisé quoi que soit avant, sécurité sociale, services publics de qualité) tout en trouvant les moyens de financer ses guerres pour tâcher de conserver ses colonies ? Nous sommes depuis 40 ans dans une situation infiniment plus confortable qu’à cette époque mais la dette est passée de moins de 20 % à 95 % du PIB. Pourquoi ?

Lire la suite.

La Dette publique, une affaire rentable : E-BOOK

LA VERSION NUMÉRIQUE DU LIVRE 2e édition

André-Jacques Holbecq et Philippe Derudder

À qui profite le système ?

Préface d’Étienne Chouard

« Il faut réduire la dette ! ». On crie à la faillite ! Tel un père qui demande instamment à ses enfants d’aller ranger leur chambre, notre gouvernement nous dit : « Assez de cette gabegie ! Il est temps de devenir sérieux, remettez vos prétentions sociales au tiroir, l’heure est au travail et aux économies »

Ce qu’on ne nous dit pas, c’est qu’il y a une quarantaine d’années, l’État français n’était pas endetté, à l’instar de la plupart des autres nations, d’ailleurs. En moins de quarante ans nous avons accumulé une dette colossale qui avoisine les 1200 milliards d’euros ! Pourquoi ? S’est-il produit quelque chose qui a fait que l’on ait soudain besoin de recourir à l’emprunt, alors qu’auparavant on se suffisait à nous-mêmes ? Et si tel est le cas, qui en bénéficie vraiment ? Qui émet la monnaie ?

Lire la suite.

Secrets de la monnaie (Les)

Gérard FOUCHER

Changer la monnaie pour changer le monde

Les secrets de la monnaie sont très bien gardés… Pourquoi ?

Parce que la monnaie donne un pouvoir colossal à ceux qui la contrôlent et que si les citoyens reprenaient ce pouvoir, ils pourraient tout changer…

Gérard Foucher révèle ici les racines réelles de la dette, de la pauvreté, des crises et des guerres qui rongent le cœur de notre société et les ressources de notre planète…

Lire la suite.

Argent, dettes et banques

André-Jacques HOLBECQ et le Cercle des Économistes citoyens

Seconde édition revue et augmentée

Voici un ouvrage d’explication et de vulgarisation stupéfiant…

Comment se crée la monnaie, pourquoi et quelles sont les conséquences ? Un petit livre à petit prix pour toutes les personnes intéressées par l’alter-économie.

Lire la suite.

Monnaie nationale complémentaire (Une) : E-BOOK

LA VERSION NUMÉRIQUE DU LIVRE

Philippe Derudder, André-Jacques Holbecq

et Le Cercle des Économistes Citoyens

Pour relever les défis humains et écologiques

Préface de Pierre Rabhi

>> Accéder à la fiche du livre papier

Imaginez :

Une idée simple, transposable aux autres pays du monde, qui permettrait de répondre de façon satisfaisante à l’immense défi humain et écologique de notre siècle, en proposant de nouvelles activités épanouissantes et socialement utiles, sans impôts supplémentaires, sans endettement et sans s’opposer aux intérêts en place…

Impossible ?

Lire la suite.

Monnaie nationale complémentaire (Une)

Philippe Derudder, André-Jacques Holbecq

et Le Cercle des Économistes Citoyens

Pour relever les défis humains et écologiques

Préface de Pierre Rabhi

Imaginez :

Une idée simple, transposable aux autres pays du monde, qui permettrait de répondre de façon satisfaisante à l’immense défi humain et écologique de notre siècle, en proposant de nouvelles activités épanouissantes et socialement utiles, sans impôts supplémentaires, sans endettement et sans s’opposer aux intérêts en place…

Impossible ?

Lire la suite.

Advertisements
Cet article, publié dans Alternatives économiques, Article invité, Derudder, Holbecq, Uncategorized, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 296 – Publications Yves Michel

  1. brunoarf dit :

    La Grèce est en faillite.

    A la fin du mois de mars, la Grèce ne pourra pas payer les retraites et les salaires des fonctionnaires.

    Comme la Grèce est hyper-endettée, elle va donc … emprunter encore plus.

    La Grèce va encore rajouter de la dette publique par-dessus les montagnes de dette publique qui l’écrasent déjà.

    Et donc elle pourra payer les retraites et les salaires des fonctionnaires à la fin du mois de mars.

    Et fin avril ?

    Fin avril, ce sera pareil.

    A la fin du mois d’avril, la Grèce ne pourra pas payer les retraites et les salaires des fonctionnaires.

    Comme la Grèce est hyper-endettée, elle va donc … emprunter encore plus.

    La Grèce va encore rajouter de la dette publique par-dessus les montagnes de dette publique qui l’écrasent déjà.

    Et fin mai ?

    Fin mai, ce sera pareil.

    Et fin juin ?

    Fin juin, ce sera pareil.

    C’est ça qui est magnifique, avec le tonneau des Danaïdes : on a beau verser de l’eau dans le tonneau, l’eau retombe par terre sous le tonneau, et le tonneau n’est JAMAIS rempli.

    Dimanche 15 mars 2015 :

    Athènes craint d’être à court d’argent à la fin du mois.

    Le premier ministre grec Alexis Tsipras redoute que la Grèce ne se retrouve à court d’argent à la fin du mois, affirme le journal allemand Frankfurter « Allgemeine Zeitung » dimanche. Les émoluments et retraites des fonctionnaires pourraient ne pas être versés intégralement à la fin mars.

    http://www.romandie.com/news/Athenes-craint-detre-a-court-dargent-a-la-fin-du-mois_RP/574996.rom

    J'aime

  2. brunoarf dit :

    Lundi 16 mars 2015 :

    J’ai vu une pièce de théâtre : « Les relations entre la Grèce et le FMI. »

    Acte 1 :

    En mars, la Grèce doit rembourser 1,5 milliard d’euros au FMI.
    En avril, elle doit rembourser 400 millions d’euros au FMI.
    En mai, elle doit rembourser 746 millions d’euros au FMI.

    Mais il y a un tout petit problème : la Grèce est en faillite. Elle est incapable de rembourser le FMI.

    Heureusement, le FMI a une idée géniale :

    Le FMI va prêter des milliards d’euros à la Grèce pour que la Grèce puisse rembourser l’argent qu’elle doit au FMI.

    Et comme ça, grâce à cette idée géniale, la Grèce aura l’argent dont elle a besoin pour rembourser le FMI.

    A la fin de l’acte 1, la Grèce rembourse le FMI.

    Acte 2 :

    Lors de l’acte 2, la Grèce sera confrontée à un tout petit détail : la Grèce devra rembourser le nouveau prêt que lui a accordé le FMI lors de l’acte 1.

    Mais il y aura un tout petit problème : la Grèce sera en faillite. Elle sera incapable de rembourser le FMI.

    Heureusement, le FMI aura une idée géniale :

    Le FMI va prêter des milliards d’euros à la Grèce pour que la Grèce puisse rembourser l’argent qu’elle doit au FMI.

    Et comme ça, grâce à cette idée géniale, la Grèce aura l’argent dont elle a besoin pour rembourser le FMI.

    A la fin de l’acte 2, la Grèce rembourse le FMI.

    Etc.

    A la fin de l’acte 97, la Grèce meurt, et Christine Lagarde ne comprend pas ce qui s’est passé.

    C’est une pièce de théâtre magnifique.

    http://www.romandie.com/news/Zone-euro-la-Grece-rembourse-une-tranche-de-prets-au-FMI/575325.rom

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s