171 – Balances des transactions en 2010

Les graphiques sont ceux de l’excellent site: http://eco-france.over-blog.com/

_______________________________

La balance des transactions courantes représente les flux d’argents qui rentrent et sortent du pays. On la subdivise en quatre « sous balances » :
1 – balance des échanges de biens (commerce extérieur),
2 – balance des échanges de services
3 – balance des revenus
4 – balance des transferts courants

1 – La balance du commerce extérieur est à -55 milliards d’euros sur un an, avec un secteur industriel sinistré :

Wikipedia

La balance commerciale d’un pays est l’élément de comptabilité nationale qui répertorie et résume ses exportations et importations de biens, et de services marchands (on parle de la balance des biens et services). Toutefois, dans certaines nomenclatures, dont la comptabilité nationale française, le terme de balance commerciale est limité aux échanges de biens, hors services.

Les biens et services marchands peuvent comprendre : biens manufacturés, matières premières, produits agricoles (tous inclus dans la balance commerciale), voyages et transport, tourisme, prestations de sociétés de service et de conseil , (parfois exclus),…

Le solde de la balance commerciale est la différence entre les valeurs des exportations et des importations de biens et de services. Une balance commerciale positive signifie que le pays exporte plus de biens et services qu’il n’en importe : on parle alors d’« excédent commercial » ou de « balance excédentaire ». Quand elle est négative, on parle de « déficit commercial ».

2 – La balance des échanges de services (dite aussi balance des invisibles) la différence entre la somme des services exportés et la somme des services importés. On retrouve par exemple dans cet agrégat les revenus issus du tourisme (logement, transport, etc.), les revenus issus de la vente des licences.

La balance des échanges de service est étroitement liée au secteur tertiaire et ne montre plus qu’un un excédent en baisse à +11,5 milliards d’euros sur un an :

3 – La balance des revenus  permet de mesurer les échanges de revenu (salaires versés ou reçus de l’étranger, revenus tirés des investissements à l’étranger ou versés aux étrangers ayant investi dans le pays).  Elle se redresse (+29,3 milliards d’euros) car certains pays renouent avec la croissance et les investisseurs en profitent :

4 – La balance des transferts courants: l’argent continue de sortir du pays, avec -26 milliards d’euros sur un an pour la balance des transferts courants :

Au global, une balance des transactions courantes déficitaire

La balance des transactions courantes retrouve presque son plus bas de 2008, à -40 milliards d’euros sur un an :

Sur le long terme n’est pas une bonne chose. Cela signifie qu’on doit toujours plus d’argent à l’étranger, et qu’on en devient donc de plus en plus dépendant. C’est toute la différence entre l’Espagne et le Japon. Avec un taux d’endettement incroyablement haut, l’état japonais n’a aucun mal à se financer, car les devises rentrent en masse dans le pays. Au contraire, avec un faible niveau d’endettement (relatif), l’Espagne doit emprunter à l’exterieur à des taux prohibitifs car sa balance des transactions courantes est catastrophique

Balance des transactions courantes en dollars et % de PIB (2008):


Partager sur facebook

Cet article a été publié dans Balance de la France, Compléments de "postjorion", Statistique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s